Alain Valtat

fr

Biographie

J’ai vu le jour dans une ferme du Morvan. La maison possédait une cave, un grenier, de l’espace et une vue sur le village, ce lieu est devenu ma maison onirique, celle qui accompagne mon travail quotidien, quel que soit le lieu où je me trouve.
Après mes premières études, j’ai exercé, assez brièvement, le métier d’instituteur. Ensuite j’ai entrepris des études de sciences et pendant les années qui ont suivi, j’ai enseigné dans divers établissements tout en menant une activité céramique parallèle. Depuis plus de dix ans, je me consacre principalement à ma production et une transmission de connaissances portant sur les pâtes, les émaux, les engobes etc. Au cours des années j’ai exploré les domaines du grès brut, de la porcelaine glasurée, des sigillées et du lustre. Chaque phase s’est accompagnée de l’animation de quelques stages, de rares expositions collectives et de publications techniques.
Aujourd’hui, je continue un travail sur le lustre. C’est un domaine ardu, mais passionnant. Si tout va bien, j’espère sortir un petit fascicule sur ce thème, il pourrait accompagner les pièces qui figureront à Saint-Cergue.

Démarche artistique, technique

Céramiste, mon souci a toujours été de fabriquer des objets en terre cuite ayant une fonction et un sens. Je me sens potier.J’aime qu’une pièce puisse entrer en dialogue avec son univers immédiat et avec ses hôtes, simplement, comme si elle avait toujours été une évidence. Provoquer, déranger, séduire, s’imposer, tout ceci me semble assez vain.
La lumière d’un céladon, la simplicité un peu bourrue d’un grès cuit au bois, le luisant d’une sigillée ne suffisent cependant pas à faire naître une atmosphère autour d’un objet, il faut ce minuscule supplément qui nous fait passer d’une matière à une évocation. Je ne pense pas que les procédés sont de quelque secours pour franchir ce pas : la différence qu’on ressent entre une poterie muette, une poterie bavarde et une présence céramique me semble toujours infiniment ténue, elle ne relève pas de connaissances technologiques.
Les recettes et savoir-faire sont indispensables, j’en ai expérimenté et utilisé beaucoup, ce sont de beaux outils, je les apprécie, mais au moment de « juger » une pièce, je me rends compte que seul un voyage intérieur suggéré compte.

Publications

2001 ∙ Introduction à une pratique expérimentale des glaçures. 2002 ∙ L’élément fer dans les glaçures. 2004 ∙ L’élément cuivre dans les glaçures. 2007 ∙ Glaçures de cendres. 2010 ∙ Terres cuites à revêtements argileux. 2015 ∙ Cristallisations mates (avec Yves Lambeau).

Alain Valtat

Musée Ariana
Académie Internationale de la Céramique
swissceramics
Ville de Nyon
Fondation pour les Arts et la Culture Nyon
Région Nyon
Commune de Saint-Cergue
CEPV Vevey
Ecole d'Arts Visuels Berne et Bienne
Centre de Formation Professionnelle Arts Appliqués
Canton de Vaud
BCV
José Campo
Château de Nyon
galerie d'art 1045