Martin McWilliam

DE

Biographie

1957, né en Afrique du Sud de parents écossais et allemands. Ma famille est retournée au Royaume Uni alors que j’avais neuf ans. Au lycée, j’ai découvert les pensées japonaises à propos de la « beauté dans l’imperfection » et je suis devenu un « disciple de Leach ». Après avoir passé une année dans une école d’art, j’ai débuté comme apprenti à la Dartington Pottery Workshop dans le Devon.
Après cinq années d’expérience dans des ateliers européens et japonais, j’ai ouvert mon propre atelier en Allemagne, en 1983. Durant un peu moins de dix ans j’ai produit une vaisselle de grès et de porcelaine cuite au four à bois. Aujourd’hui, depuis vingt-cinq ans, j’ai travaillé dans l’esprit de la vaisselle en questionnant visuellement de quelle manière nous la percevons, en réalisant de plus en plus l’importance et la profondeur culturelle de la vaisselle d’argile.

Démarche artistique, technique

Après deux décennies de recherche autour de l’image extérieure de la vaisselle dans un de mes retours familiers en « trompe l’œil » du type « la vaisselle et son image », j’ai depuis deux ans maintenant exploré l’intérieur des archétypes que sont le bol et la jarre. Dans mes travaux les plus récents ce n’est pas de l’intérieur dont je me suis occupé mais du cœur du tesson lui-même. Les surfaces préparées sont rayées après la cuisson avec un marteau et un burin afin d’en révéler la profondeur archéologique. 
« En comparaison à un objet cultuel, dans un contexte postmoderne, Martin McWilliam est capable de créer un tel passage, précisément parce que son travail adapte et incorpore la réalité postmoderne. Ce jeu en dimensions ouvertes raconte l’histoire de la déconstruction postmoderne, mais toujours sans en perdre l’essence. La conscience élargie de ce qu’il crée dans le temps et l’espace nous offre la possibilité d’être en contact avec les couches profondes de l’existence humaine. Les expériences les plus existentielles exprimées dans les formes humbles de la vaisselle. Argile, eau et feu. De la tête à l’informe. L’espace dissout dans l’espace ». Dr. Louise Mazanti

Prix, acquisitions muséales, collections

· Cadaquès L Amistad GalleriaD Art (ES) · Frankfurt Museum (MAK) (DE) · Keramikmuseum Westerwald (DE) · De Bilt, Rathaus (NL) · Gold Coast City Art Gallery (AU) · Clemenswerth, Emsland Museum (DE) · Wiesbaden, Naspa collection (DE) · Leipzig, Grassimuseum (DE) · Dresden, Kunstgewerbemuseum (DE) · Hamburg, Museum für Kunst und Gewerbe (DE) · Bremen, Focke Museum (DE) · Huttton in the Forest, Inglewood collection (GB) · London, Jerwood Collection (GB) · Berlin Keramik Museum (DE) · Düsseldorf, Hetjens-Museum (DE) · Raeren Keramikmuseum (BE) · Rijksmuseum van Oudheden, Leiden (NL) · Ariana Museum in Geneva (CH) · Fuping, Intern. Ceramics Museum (RC) · New Mexico Museum of Art (USA) · Banff, The Banff Centre Collection (CA) · Šencur, Museum of the Commune (SI) · Faenza Museo Intern. delle Ceramiche (IT) · New Taipei City Yingge Ceramics Museum (TW)

Martin McWilliam

Musée Ariana
Académie Internationale de la Céramique
swissceramics
Ville de Nyon
Fondation pour les Arts et la Culture Nyon
Région Nyon
Commune de Saint-Cergue
CEPV Vevey
Ecole d'Arts Visuels Berne et Bienne
Centre de Formation Professionnelle Arts Appliqués
Canton de Vaud
BCV
José Campo
Château de Nyon
galerie d'art 1045