Informations pratiques


Vernissage

Samedi 20 septembre dès 14h00, partie officielle à 15h00

Intervenants

François Brack
Organisateur
Cornélia Gallay
Syndique de Saint-Cergue
Anne-Claire Schumacher Conservatrice du musée Ariana
Isabelle Naef Galuba Membre du conseil de l’Académie Internationale de Céramique et directrice du musée Ariana

Conférences

Dimanche 21 septembre à 15h00
Claude Presset
céramiste

« Argiles vives – inspired clay »

La conférence que donnera la céramiste Claude Presset le dimanche 21 septembre à 15h00 abordera le contenu de ce qui fera l’objet dès la fin de l’année 2014 d’un livre et d’un film.

Chaque fois que nous portons notre regard d’êtres humains sur le monde, nous le voyons à travers le savoir que nous avons accumulé et l’intelligence intuitive que nous avons développée jusqu’à ce moment particulier de l’histoire. Cependant, la pensée de l’homme et sa compréhension des choses sont déterminées non seulement par son savoir mais aussi par ses perceptions, son esprit, sa religion et plus généralement par la culture du groupe et de la société auxquels il appartient.
L’homme du 21ème siècle bénéficie d’un point de vue façonné par le formidable progrès que la science moderne a apporté à sa connaissance du monde. Comparé aux premiers hommes nous en savons beaucoup plus long sur le monde, la terre, le système solaire et l’univers, ainsi que sur la vie et son évolution.
Les premiers hommes avaient à peu près la même perception du monde que les animaux qui les entouraient. Grâce à son cerveau et au développement de l’intelligence humaine en plus de ses instincts ancestraux, l’homme a commencé à interpréter le monde environnant différemment de ses ancêtres animaux. Il était conscient de son existence, il savait qu’il allait mourir, il savait qu’il était venu au monde tout comme ses propres enfants qu’il voyait naître. Mais comment tout cela avait-il commencé et qui en était l’initiateur ?
Comment ? Qui ? Deux mots, deux questions qui accompagnent l’homme depuis le début, qui a motivé sa quête de sens, de connaissance, et qui le motivent encore. Pendant très longtemps Comment et Qui étaient intimement liés, comme les deux faces de la même pièce, inséparables. L’homme ne trouvaient de réponses à la plupart de ses questions à propos du comment qu’en se référant à celles qu’il avait trouvées (imaginées, construites) à la question du Qui : des dieux aux pouvoirs surnaturels avaient créé le monde et ils avaient procédé de telle manière, ou de telle autre. Tous les mythes et religions de l’homme, différents d’une civilisation à l’autre, sont autant de manières de répondre à ces deux questions fondamentales.

Dimanche 28 septembre à 15h00
Isabelle Naef Galuba
membre du conseil de l’Académie internationale de céramique et directrice du musée Ariana

« De Bonifas à Barde, évolutions céramique en Helvétie »

La conférence d’Isabelle Naef Galuba portera sur la céramique contemporaine suisse et son évolution et ses implications dans la céramique contemporaine de manière plus large.

Spectacle

Samedi 27 septembre à 14h00
Néfissa Benouniche
Conteuse

« Autour d’elle »

Des paroles anciennes et étranges sont accueillies aujourd’hui dans l’univers éclectique d’une contrebandière de paroles, pour construire les pointillés d’un spectacle panoramique, la mosaïque d’un imaginaire autour d’elle: La Terre !
En quelques mythes, trois contes : un voyage et un feu d’artifice d’humeurs et d’images, un aperçu fulgurant de ses avatars. Le spectacle aborde la création du monde, de l’homme et du vase à partir d’un même matériau : la terre.
Planète Terre et des Hommes d’argile : Des mythes d’origines volontairement diverses traitent à la fois d’universalité, de différences et d’émergences.
Quand les hommes surgissent de la terre sacrée, c’est toujours de façon originale. S’ils viennent du grand nord, ils poussent comme des légumes ; d’Egypte, ils sont tournés par un Dieu potier ; du continent africain, ils s’animent et se colorent au son des tambours ; chez les Mayas, ils sont trop mous ; chez les amazoniens, il leur arrive même de fondre.
La mémoire en vases : Les contes enchaînent les mémoires : celles du temps originel, des éléments, des lieux, des hommes, des gestes et même des émotions. On y croise un paysan chinois sans limites, un tsar amateur de devinettes, une Maghrebine au cœur sans souci. À chacun d’eux, la terre délivre un peu de ses secrets, dussent-ils grouiller de vers.
« Gourmande et décalée, cette incorrigible bavarde d’origine algérienne garde de son pays un goût irrésistible pour les mélanges insolites de saveurs, et une question têtue sur les identités culturelles. »

Visites commentées

Mercredi 24 septembre à 14h00
Mercredi 1er octobre à 14h00

Les visites commentées seront assurées par François Brack ou José Campo, organisateurs de la Biennale.

Dates

1re Biennale internationale de la céramique, Saint-Cergue - Suisse
du 20 septembre au 5 octobre 2014

Lieu

Centre culturel du Vallon 1264 Saint-Cergue Suisse

Accès

Par la route : Autoroute A1, Sortie Nyon, Direction Saint-Cergue

Par le train : CFF jusqu’à Nyon, NStCM depuis Nyon jusqu’à Saint-Cergue

L’exposition est accessible aux personnes à mobilité réduite

Horaire

Ouvert tous les jours de 14h00 à 19h00
Samedi 27 septembre, ouverture de 10h00 à 19h00

Tarif dès le 21 septembre

(le 20 septembre, vernissage, entrée gratuite)
Adultes CHF 5,00
AVS / étudiants CHF 3,00
Entrée libre jusqu’à 18 ans

Contact

Biennale internationale de la céramique
Case postale 58
1264 Saint-Cergue
+41 (0) 22 360 02 53
info@biennale-ceramique.com


Musée Ariana
Académie Internationale de la Céramique
swissceramics
Région Nyon
Commune de Saint-Cergue
Ecole d'Arts Visuels Berne et Bienne
HEAD Genève
CEPV Vevey
CERCCO
José Campo
galerie d'art 1045
UBS
Loterie romande
Fondation Ernst Göhner